Ligue 1 : Lyon champion d’automne, Paris et Lille en prédateurs

L'Olympique Lyonnais, le Paris Saint-Germain et le LOSC se livrent à une véritable bataille au titre de champion de France. / Zakarie Faibis Wikimedia

Les clubs français nous offrent une véritable course au titre. L’Olympique Lyonnais est leader du championnat de Ligue 1 à la mi-saison mais le Paris Saint-Germain et le LOSC sont une longueur juste derrière. Rudi Garcia et Christophe Galtier, les entraîneurs de Lyon et Lille, ne pensent cependant pas (encore) au titre final.

Ce Lyon peut enfin rugir. L’Olympique Lyonnais a été sacré champion d’automne de Ligue 1 samedi soir. Ce titre uniquement honorifique est remis au club qui se classe à la première place du classement à la mi-saison. Il faut remonter à l’exercice 2008-2009 pour voir un OL champion d’automne. Au terme de cette saison, les Gones avaient terminé à la troisième marche du podium.

Le week-end dernier, les Lyonnais n’avaient besoin que d’un point pour assurer leur première place. Et ils s’en sont contentés. À Rennes, l’OL terminait sur un match nul (2-2) et obtenait ce précieux point. Une performance qui lui permettait d’enchaîner un 16e match sans défaite et de continuer sur une série plus que positive.

« Cela démontre qu’on a fait une première partie de saison de très haut niveau », se réjouissait l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia en conférence de presse. Avec une seule défaite en 19 rencontres, l’OL est l’équipe qui a le moins perdu en Ligue 1 cette saison, derrière Lille (2) et Marseille (3). « C’est un titre honorifique qui ne rapporte rien… Mais on voulait absolument être champions d’automne. On est passé pas loin de ne pas l’être ».

Le technicien français se prononçait même sur un éventuel titre de champion de France en fin de saison. « Le championnat est un vrai marathon. Il reste 19 journées, c’est encore long (…). C’est très loin tout ça ». Il rappelle néanmoins que son objectif principal est « de finir dans les trois premiers et de se qualifier pour la Ligue des Champions ».

« C’était important de finir cette phase aller en étant tout en haut. L’OL mérite sa place aujourd’hui. On va continuer à travailler en espérant être le plus haut possible en fin de saison »

Anthony Lopes, le gardien de but, en conférence de presse

De son côté, le président lyonnais Jean-Michel Aulas félicitait ses joueurs par un tweet et dédiait ce titre à son « ami » Gérard Houillet, ancien entraîneur de Lyon décédé à la mi-décembre.

Le Paris SG inhabituel second, Lille ne lâchera rien

Pour la première fois depuis 2016, le Paris Saint-Germain n’est pas leader du championnat à la mi-saison. Avec 4 défaites en 19 rencontres, les Parisiens ont laissé passer de nombreux points précieux. Ce qui n’a pas marché pour Paris, ce sont les oppositions faces à ses concurrents directs. Le PSG s’est fait surclasser par l’Olympique de Marseille (0-1), Lyon (0-1) et Monaco (2-3). Des rencontres que le Paris Saint-Germain gère d’habitude.  

Ces prestations décevantes ont alors poussé la direction du club parisien à limoger Thomas Tuchel, l’entraîneur en poste depuis 2018 et à recruter Mauricio Pochettino début janvier pour remonter la pente. Les Parisiens sont cependant à une seule petite longueur des Lyonnais.

Les Lillois sont également candidats au titre. Avec 39 points, Lille se classe à la troisième place du classement, à égalité avec le PSG mais derrière à la différence de buts. Le LOSC a su se montrer solide puisqu’il est le club de Ligue 1 avec le moins de défaites (2), juste derrière l’Olympique Lyonnais. 

« C’est excitant. Il ne faut rien lâcher et être toujours dans l’exigence et dans l’engagement. Il va falloir être comme ça toute la deuxième partie de saison », se projetait Christophe Galtier, l’entraîneur des Dogues, à la chaîne Téléfoot.

« Vous pouvez demander à quatre équipes si elles croient au titre. Me concernant, il est bien trop tôt »

Christophe Galtier le 15 décembre 2020 en conférence de presse.

« Je retiens qu’on a 39 points à mi-saison, c’est un très beau parcours. C’est le résultat de beaucoup de travail, d’exigence et de la qualité d’un groupe qui a faim et qui est ambitieux. Il y a peu d’écart entre les équipes du haut », poursuivait le Lillois après la 19e journée. 

Hormis le PSG, Lille est le dernier club champion d’automne sacré champion de France en fin de la saison. C’était en 2010-2011. Et à l’époque, l’équipe était entraînée par un certain Rudi Garcia. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *