Joe Biden. Un court bilan de début de mandat

Le président élu Joseph R. Biden Jr. prête serment au Capitole des États-Unis, à Washington, D.C., le 20 janvier 2021. En deux semaines, il a pris une quarantaine de mesures pour renvoyer l’image d’une administration ouverte, inclusive et coopérative. ©GPA Photo Archives

Entré en fonction le 20 janvier à midi après une cérémonie d’investiture à huis clos, Joe Biden a rapidement pris ses marques à la Maison Blanche. En deux semaines, une quarantaine de mesures ont été promulguées par le nouveau président des États-Unis.

« Restaurer l’âme de l’Amérique ». Ce slogan, martelé durant la campagne présidentielle, va prendre tout son sens dès les premières heures de la présidence Biden. Une volonté claire est tout de suite affichée : rompre avec la politique de Donald Trump. Ainsi, plusieurs décrets sont signés par le président dont le retour des États-Unis dans l’accord de Paris sur le climat, la fin du « muslim ban », la mise en pause de la construction du mur à la frontière avec le Mexique ou encore l’autorisation pour les personnes transgenres de servir dans l’armée. Ces mesures, avant tout symboliques, ont pour objectif de renvoyer l’image d’une administration ouverte, inclusive et coopérative.

100 millions d’injections d’ici fin avril

Avec 450 000 morts, les États-Unis sont le pays comptant le plus de décès des suites de l’épidémie
de coronavirus dans le monde. Le président Biden a donc pris plusieurs mesures pour tenter de
reprendre le contrôle d’une situation de plus en plus alarmante. Le port du masque est maintenant
préconisé sur tout le territoire et même rendu obligatoire dans tous les bâtiments fédéraux et les
transports publics. Un plan de lutte contre l’épidémie a été présenté afin de coordonner efficacement
les actions de l’administration et des partenaires. Le rythme de la vaccination va être accru avec un
objectif de 100 millions d’injections d’ici fin avril et l’armée va être mobilisée pour participer à cet
effort national
. Aussi, l’administration américaine a passé commande de 200 millions de doses
supplémentaires auprès de Pfizer-BionTech.

Un plan de soutien de 1 900 milliards de dollars

Comme ailleurs dans le monde, la crise économique frappe de plein fouet la première puissance
mondiale et précarise un très grand nombre de foyers américains. Pour y faire face, Joe Biden a donc mis sur la table la proposition d’un grand plan de soutien à l’économie et aux ménages de 1 900 milliards de dollars. Il inclut un chèque de 1 400 dollars pour tous les américains modestes, une hausse de l’aide financière pour les familles avec enfants, une hausse de l’allocation chômage ou encore l’augmentation progressive du salaire horaire fédéral minimum à 15 $ de l’heure. Avec ce plan, le président Américain espère relancer l’économie et maintenir la tête hors de l’eau de millions d’Américains en détresse financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *