OUT NOW. EPISODE #9 : Adele – 21

Adele dans "Hello" - Capture d'écran YouTube

Faisant partie des albums les plus vendus dans l’histoire de la musique, 21 de Adele fête ses 10 ans cette année. La chanteuse britannique a battu tous les records avec ce second album. Analyse d’une réussite sur tous les niveaux et la consécration d’une diva.

Chanteuse depuis son enfance, Adele créé son propre genre. Son registre musical se range quelque part entre le blues, le gospel ou encore la soul. Mais pour reprendre les mots de l’artiste elle-même : « de la soul de cœur brisé », ce qui résume bien sa discographie : des chansons de cœur brisé pour des cœurs brisés. Son écriture touche là où ça fait mal et elle sait poser les mots sur les douleurs d’autres.

La chanteuse de 32 ans est connue pour sa simplicité, que ce soit dans ses clips, ses lives, ses apparitions publiques.

La nouvelle Amy

Fidèle représentante des divas modernes, Adele s’est imposée très jeune avec sa voix puissante, hors du commun et reconnaissable entre mille. Dès ses débuts en 2008, avec l’album 19 en référence à son âge, elle est appelée la « nouvelle Amy » (Winehouse) et marque les esprits avant de battre les records avec 21, deux ans plus tard.

Adele dans « Someone Like You » – Capture d’écran YouTube

21, sorti le 24 janvier 2011, est le deuxième album d’Adele avec lequel elle a obtenu 6 Grammy Awards. Someone Like You et Rolling in the Deep, qui sont aujourd’hui devenu presque des classiques, sont à l’époque les titres qui ont révélé la chanteuse britannique au reste du monde. Comme dans son album 19, Adele conserve l’image de l’artiste mélancolique qui chante sa rupture amoureuse. Du haut de ses 21 ans, elle parle d’amour avec beaucoup de maturité dans des ballades soul.

Alors que la jeune femme évoque essentiellement sa tristesse face à la fin d’une relation, elle change néanmoins le rythme des mélodies tout au long de l’album. Elle explore ainsi plusieurs styles musicaux comme la pop, la soul, le gospel ou encore le R’n’B. Ces changements de style peuvent symboliser les différentes émotions par lesquelles elle est passée pour se relever de ce mauvais moment, ce qui en fait l’album parfait a écouter après une rupture.

Analyse des titres

Rolling in the Deep

Rolling in the Deep est sans doute une des chansons les plus marquantes d’Adele. Tout le monde l’a déjà entendue, a déjà pleuré sur les paroles, tenté d’atteindre les notes de la diva ou tout simplement s’est surpris à bouger la tête quand elle passait à la radio.  

« You had my heart inside of your hands, but you played it, to the beat / Tu tenais mon coeur entre tes mains, mais tu as joué avec, en rythme » : elle l’a avoué, cet album a été écrit et produit alors que la chanteuse se remettait à peine d’une rupture difficile avec son partenaire à l’époque. Le plus intéressant dans l’écriture de ce morceau, c’est le contraste entre les paroles d’Adele et celles de la chorale gospel qui l’accompagne :

Adele : We could have had it all / On aurait pu tout avoir

Choeurs : You’re gonna wish you never had met me / Tu vas regretter m’avoir rencontrée

Adele : Rolling in the deep / Glissant dans les profondeurs

Choeurs : Tears are gonna fall, rolling in the deep / Tes larmes vont couler, glissant dans les profondeurs

Adele – Rolling In The Deep

Alors qu’Adele se morfond sur cette rupture et ne parvient pas à se consoler, la chorale représente presque sa deuxième émotion qui est la rancœur envers celui qui lui a brisé le cœur. Très discrets derrière la voix imposante de la chanteuse, on n’entend très peu ce que disent réellement les chants qui l’accompagnent, et une fois qu’on le sait, on comprend d’autant plus le succès de ce tube planétaire. 

Don’t You Remember

Don’t You Remember est une ballade assez triste avec son rythme long sous des airs de guitare. La chanteuse parle de sa frustration après la brusque fin d’une histoire d’amour qu’elle n’a pas décidé : « You left with no goodbye, not a single word was said, no final kiss to seal anything / Tu es parti sans dire au revoir, sans dire un seul mot, sans aucun baiser pour tout refermer ». Elle exprime son besoin de reconnaissance de la part de la personne qu’elle aime et qui l’a quittée sans explication : « But don’t you remember, don’t you remember ? The reason you loved me before, baby please remember me once more / Mais te rappelles-tu, te rappelles-tu ? La raison pour laquelle tu m’aimais, bébé s’il te plaît rappelles-toi de moi encore une fois ».

Cette chanson est l’expression de la détresse d’Adele, elle évoque ici la période où elle s’estimait plus bas que terre face à la personne qu’elle aime. Ce titre symbolise probablement l’un des moments les plus tristes que la chanteuse a atteint après sa rupture.

Take It All

Take It All vend à la perfection la voix et l’univers musical d’Adele.  Avec un début à la limite de l’a capella, l’artiste nous plonge immédiatement dans sa bulle émotive. Accompagnée simplement d’un piano, Adele prouve (non pas qu’elle en avait besoin) ses capacités vocales et sa puissance. Toujours soutenue par une chorale gospel, notamment pendant les refrains, le morceau est à l’image du reste de l’album.

« You’ve given up so easily, I thought you loved me more than this / Tu as abandonné si facilement, je pensais que tu m’aimais plus que ça » : dans ce morceau, la chanteuse se rend compte que sa relation n’était pas réciproque, et, qu’en la quittant, son partenaire « prend le tout » (take it all).  

Someone Like You

Someone Like You, probablement le titre le plus célèbre d’Adele : symbole d’une douleur profonde, d’un passé regretté. La chanteuse évoque la nouvelle vie de l’homme qu’elle a perdu avec nostalgie et tristesse : « I heard that your dreams came true, guess she gave you things, I didn’t give to you / J’ai appris que tu avais réalisé tes rêves, je pense qu’elle a su t’offrir des choses, que je n’ai pas pu te donner ».

Elle semble y exprimer deux sentiments contraires qui donnent l’impression qu’elle est perdue. Une part d’elle a encore de l’espoir en cette relation passée : « I had hoped you’d see my face and that you’d be reminded that for me it isn’t over / J’espérais que tu verrais mon visage et que tu te rappellerais que pour moi ce n’est pas fini ». Tandis qu’une autre souhaite l’oublier et avancer : « Never mind I’ll find someone like you, I wish nothing but the best for you, too / Ça ne fait rien je trouverais quelqu’un comme toi, je ne te souhaite que le meilleur, aussi ».

Adele présente le Saturday Night Live en octobre 2020 et
annonce que son prochain album n’est pas terminé

Adele nous a habitué à nommer ses albums par l’âge qu’elle a au moment de leurs sorties. Ainsi, jusqu’ici la chanteuse a sorti 19, 21 et 25. La chanteuse assimile clairement chacun de ses albums à une partie de sa vie spécifique durant laquelle elle a vécu un événement en particulier (une rupture compliquée pour 21). Les fans d’Adele attendent en 2021 son nouvel album et nous découvrirons donc peut-être bientôt comment elle a vécu ses 32 ans.

Chronique par Chloé Couly et Lina Labiad.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *